Campus FLE Education

Langues - Communication - Ressources - Projets - Web 2.0

 

CRITÈRES / MÉTHODE D'ANALYSE

Nom et URL de la plate-forme ou réseau

1. DÉFINITION / DESCRIPTION

2. COMPOSANTES / ESPACES / FONCTIONNALITÉS 
A. Cours - Ressources

B. Espaces de communication

3. TYPE DE RESSOURCES: ORALES - ÉCRITES

Orales
Ecrites 

4. TYPE D'ÉCHANGES: ORAUX - ÉCRITS

Communication orale:
Communication écrite

5. ÉVALUATION DES ÉCHANGES / COMMUNICATION

A. MESSAGES ENVOYÉS

- Bonjour - Présentations
- Questions linguistiques
- Consultations, Doutes, mode d'emploi

B. MESSAGES REÇUS

 

 

Plate-formes Apprentissage Langues

 

Babbel   http://www.babbel.com/
Busuu    http://www.busuu.com/fr
WiSpeke  http://fr-fr.wespeke.com/index.htmlaaL
LingQ  http://www.lingq.com/es/
Livemocha  http://www.livemocha.co/
Myngle  http://www.myngle.com/
Palabea   http://www.palabea.net/

 

Réseaux sociaux Langues Echanges


Education, Learning & Language- Voxopop  
Echanger en français - Voxopop


Campus FLE Education http://flecampus.ning.com
Foreigners in Lille http://foreignerinlille.ning.com/
Echanges Campus Education http://campusfle.ning.com/

Comunidad Todo ELE http://todoelecomunidad.ning.com/

EuroCall/Calico Virtual Worlds http://virtualworldssig.ning.com

Vues : 1111

Y répondre

Réponses à cette discussion

Salut Robert, 

Les documents suivants peuvent apporter d'autres perspectives à cette ANALYSE

 

Communautés Web 2.0 d'apprenants de langue avec parcours d'apprentissage : rôles, pédagogie et rapports au contenu

 par Mathieu Loiseau , Anthippi Potolia , Katerina Zourou   (05/201

http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/59/90/26/PDF/Loiseau_Potoli...

 

RÉSUMÉ. Parmi les nombreux types de collectifs d’apprenants de langues en ligne, cettecontribution explore un type particulier de collectif, les communautés web 2.0 dotées de parcoursd’apprentissage. Notre analyse se penche sur un échantillon composé de trois grandescommunautés en termes d’effectifs (nombre d’utilisateurs et langues apprises): Babbel, Busuu etLivemocha. Elles sont examinées sous trois angles (rôles des utilisateurs, parcours pédagogiques etrapports au contenu) en vue de déterminer la structure technico-pédagogique et les affordancescommunicatives de ces espaces d’apprentissage collaboratif. Les tensions qui surgissent au niveaude la dimension technique (artefact web 2.0) et pédagogique (approches, démarches et ressourcespédagogiques, rôles tuteurs-apprenants) seront abordées dans la partie finale.


 

2. Communautés web 2.0 d’apprentissage des langues : bref état des lieux

Une première tentative de recenser les communautés web 2.0 d’apprentissage des langueset d’en identifier les spécificités interactionnelles a été réalisée en amont, au sein d’uneétude plus large [DIXHOORN et al. 10]. Ce travail préliminaire visant à identifier lamanière dont les concepteurs de ressources se servent du web 2.0 pour faciliter et renforcerl’apprentissage des langues ou leur position comme acteur du domaine, nous a permisd’effectuer un premier défrichage du potentiel pédagogique de ces collectifs, malgré le faitque le web 2.0 en tant que construction conceptuelle-idéologique et même technique (cf.évolution rapide) soit loin d’être défini et partagé unanimement (voir [DILGER 10] et pourl’éducation [ANDERSON 07] [GOODFELLOW & LAMY 10]).Parmi les communautés web 2.0 d’apprentissage des langues, nous nous penchons –rappelons-le – sur celles contenant des parcours pédagogiques, en excluant les deux autrestypes de communautés (sans parcours pédagogique et de type marketplace [LOISEAU et al.10]). Cette précision nous amène à la définition de notre terrain d’analyse, composé de troiscommunautés web 2.0 d’apprentissage des langues proposant des parcours d’apprentissage parmi les plus importantes : Babbel, Busuu et Livemocha3. Ce choix est conditionné par leurimpact en termes de nombre de membres et de langues apprises4. Pour chaque site nousavons analysé avant tout l’offre qui nous paraissait la plus représentative de la communauté.Babbel étant avant tout un site payant, nous nous sommes abonnés pour pouvoir le tester.Busuu et Livemocha sont plutôt pourvus d’un modèle économique de la gratuité mêlantformule freemium et financement publicitaire5. Dans ces modèles, la rentabilité vient avanttout de l’offre gratuite : le freemium nécessite une offre basique accessible à tous menantcertains utilisateurs à souscrire à une offre payante plus complète [DILGER 10], alors que lemodèle publicitaire dépend évidemment de la fréquentation du site [WAUTHY 08]. Nousnous sommes focalisés sur les offres gratuites de ces deux acteurs.Avant de lancer une étude à plus grande échelle, il convient de tester nos critères sur unpetit nombre de communautés non seulement pour voir s’ils sont fonctionnels, maiségalement en vue de les prolonger du fait des questions qu’ils peuvent soulever.

 

RSS

Badge

Chargement en cours…

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

© 2017   Créé par Campus FLE.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation