Campus FLE Education

Langues - Communication - Ressources - Projets - Web 2.0

  Les nouveaux contextes éducatifs pour l'apprentissage des langues exigent des pratiques et des projets qui permettent le développement des méthodologies innovantes et l'application d'environnements et outils favorisant la mobilité, les échanges et la collaboration entre les étudiants.

    Dans l'enseignement d'une langue étrangère on a besoin des projets qui soutiennent la mobilité virtuelle et qui s'inscrivent dans une stratégie globale d’intégration effective des TIC et de ressources pédagogiques sur le web.

Des organisations et des programmes d'éducation internationaux (UNESCO, Commision européenne, Multilateral Projects) soulignent quelques objectifs prioritaires:
 
-  fournir des ressources éducatives libres d’accès pour les campus virtuels, de façon à pouvoir partager le contenu et la collaboration entre les universités;

-  intégrer aux cours traditionnels un accès aux ressources d’apprentissage virtuelles ainsi qu’aux communautés de pratique en ligne;

-  favoriser la mobilité à des fins d’apprentissage ainsi que les échanges interculturels des étudiants;

-  transformer l'apprentissage grâce à l'utilisation novatrice des technologies (standards TIC pour enseignants et étudiants).

Source: Apprentissage des Langues et Innovation en Education
http://fleweb.over-blog.com/article-apprentissage-des-langues-et-in...


PISTES ET RESSOURCES COMPLÉMENTAIRES

Compétences en Langues des Etudiants
http://flecampus.ning.com/profiles/blogs/competences-langues-des-et...

Podcasts Baladodiffusion Langues
http://flecampus.ning.com/profiles/blogs/podcasts-et-baladodiffusion

Production Orale: Pratiques, expériences et projets
http://flecampus.ning.com/forum/topics/production-orale-pratiques-e...

Projets télécollaboration Langues - Foreign Language Telecollaboration
http://flecampus.ning.com/profiles/blogs/projets-telecollaboration

Podcasting Langues Social Media
http://flecampus.ning.com/profiles/blogs/podcasting-baladodiffusion

Méthodologies - Apprentissage Langues
http://flenet.unileon.es/methodologies.html

Education, Internet et TIC
http://flecampus.ning.com/profiles/blogs/education-internet-et-tic

Standards et compétences des enseignants de langues
http://flecampus.ning.com/profiles/blogs/unesco-standards-de

ISTE: Estándares Nacionales sobre Tecnología Educativa para Alumnos
http://flecampus.ning.com/profiles/blogs/iste-estandares-nacionales

Directives, compétences, standards - Dossier Campus
http://flenet.unileon.es/bibliographie.htm#directives

Vues : 990

Commenter

Vous devez être membre de Campus FLE Education pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Campus FLE Education

Commentaire de Monica le 27 novembre 2017 à 13:53

Lifelong Learning Programme  - EACEA

Le Programme pour l’Education et la Formation tout au long de la vie (en anglais, Lifelong Learning Programme ou LLP)  a été créé par le Parlement européen le 15 novembre 2006.  Il réunit toutes les initiatives de coopération européenne dans le cadre de l’instruction et de la formation.  Il comprend 4 programmes sectoriels (Comenius, Erasmus, Leonardo da Vinci, Grundtvig)  et  4 programmes transversaux:     

 - Policy cooperation and innovation in Lifelong Learning (KA1)
http://eacea.ec.europa.eu/llp/ka1/policy_cooperation_innovation_en.php

 - Languages (Key Activity 2) http://eacea.ec.europa.eu/llp/ka2/languages_en.php

Multilateral Networks

The Languages Key Activity supports Networks that will contribute to the development of language policies

Accompanying Measures
Projects may be developed under the 'Accompanying Measures' Actions to promote the objectives and results of languages projects.

Multilateral projects - New Materials / Online Courses / Awareness ...
The Languages Key Activity provides support for Multilateral Projects that promote language awareness and access to language learning resources and/or develop and disseminates language learning materials, including online courses and instruments for language testing

 - Information and communication technologies - ICT (KA 3)
http://eacea.ec.europa.eu/llp/ka3/information_communication_technol...

The promotion of ICT for learning is one of the four key activities of the LLP's transversal programme, supporting actions that address general issues concerning two or more educational sectors. It is also an integral part of the Comenius, Erasmus, Grundtvig and Leonardo sub-programmes.

Progress in the use of ICT for education and training across Europe has been substantial in the last years. However, studies show that ICT has not yet had as significant an impact as expected.

Effective integration of ICT into education must go beyond simply replacing, streamlining or accelerating current practices. It must also find new and more effective ways of operating, supporting pedagogical and organisational innovation. ICT has become embedded in our social and economic fabric and it should be similarly embedded in education and training systems.

Actions are not about developing technology itself, but about the use of ICT tools to enhance learning environments and experiences. This includes aspects such as the use of simulations, discovery learning, attracting drop-outs back to education, enabling learning outside the school environment and bridging the 'digital divide' between those with access to technologies and relevant skills, and those without.

ICT actions managed by the EACEA

Priorities for the key activity are set annually and the initiatives are open to any organisation or institution working directly or indirectly in those fields. The current focus is on:

1) Multilateral projects to encourage innovation and creativity in learning and teaching and boost the use of new ICT tools and trends, particularly for groups at risk of exclusion such as early school leavers, ethnic minorities and elderly people

2) Multilateral Networks to promote greater linking up and connectivity between learning communities and to foster creativity and innovation through the use of ICT.

Results and projects   -  Selection results   Project compendia   Project reports

Project compendia
http://eacea.ec.europa.eu/llp/results_projects/project_compendia_en...
http://eacea.ec.europa.eu/llp/results_projects/documents/compendium...
http://eacea.ec.europa.eu/llp/results_projects/documents/compendium...

Commentaire de Aisha le 26 novembre 2017 à 17:51

Measuring Innovation in Education - A journey to the future (2017)

http://www.oecd.org/edu/ceri/Measuring_Innovation_16x23_ebook.pdf
Vincent-Lancrin, S., G. Jacotin, J. Urgel, S. Kar and C. González-Sancho (2017),  Measuring Innovation in Education: A Journey to the Future, OECD Publishing, Paris.
Innovation  is  defined  as  a  significant  change  in  selected  key  practices  in  education  we  focus  on  questions  that  were  asked  in  at  least  two  waves  of  three  international surveys (PISA, TIMSS and PIRLS) and build a few indicators that allow identifying changes in professional practices at the classroom or school levels.
12 examples of innovation to be covered in the next edition
INNOVATION IN THE CLASSROOM: PEDAGOGICAL PRACTICES
1. Possibility for students to design their own experiments
2. Scope for students to explain their ideas
3. Explaining the relevance of science in everyday life
4. Use of memorisation of facts and procedures as a pedagogical technique
5. Using computer simulations for learning
6. Using computers to practice skills and procedures
INNOVATION IN SCHOOLS: WORK PRACTICES AND RESOURCES
7. Teacher collaboration in form of peer observation
8. Teacher collaboration through teaching discussion with peers
9. Professional  development  for  fostering  students’  critical  thinking  and  problem  solving
10. Availability of laptops or notebooks in schools
INNOVATION IN EXTERNAL RELATIONS
11. Parental involvement in school activities
12. Public posting of school achievement data

Towards an innovation and improvement capacity index in education
The OECD Centre for Educational Research and Innovation has identified some key  drivers  of  innovation  and  improvement  in  education  as  part  of  its  Innovation Strategy for Education and Training:
• Educational research:  the investment in and use of research and evaluation are  key elements in an educational innovation ecosystem.
• Educational  Development:   as  in  other  sectors,  an  education  industry  should  develop  innovative  tools,  organisations  and  processes  to  improve  and  change  the practices in the education sector.
• Regulation and system organisation:  innovation and improvement only thrives where  good  ideas  can  be  implemented  and  are  not  hidden  by  too  risk-averse  
regulations    on    curriculum,    assessment,    etc.    It    also    depends  on the  entrepreneurialism of the actors, on incentives, and on the availability of funds for educational innovation.
• Learning  organisations:   innovation  and  improvement  are  strongly  related  to  how work is organised and whether education establishments and professionals are able to both absorb and generate improved knowledge and practice.
• Human resources:  the skills for and openness to innovation of actors within the education  sector,  notably  teachers  and  faculty,  are  key  aspects  of  a  good  innovation ecosystem.
• Technology:   the  application  of  general  purpose  technologies  to  the  education sector, and notably of digital technologies, is a key promise for innovation and improvement. In particular, the development and use of longitudinal information systems (and their “big data”) holds key promises for innovating the education sector.
The new edition will explore to what extent these different pillars of innovation can  be  measured  and  monitored  over  time  at  the  country  level  and  thus  pave  the  way towards an “innovation capacity index” in education.

The 2014 edition of Measuring Innovation in Education
http://www.oecd.org/edu/ceri/measuring-innovation-in-education.htm
OECD (2014), Measuring  Innovation  in  Education:  A  New  Perspective ,  Educational  Research  and  Innovation,  OECD  Publishing,  http://dx.doi.org/10.1787/9789264215696-en

21st Century Learning: Research, Innovation and Policy Directions from recent OECD analyses
http://www.oecd.org/site/educeri21st/40554299.pdf

REVUE - Indicateurs de l'éducation la loupe  http://www.oecd-ilibrary.org/fr/education/les-indicateurs-de-l-educ...

 nº 40 Compétences en TIC et en résolution de problèmes

Commentaire de Bea Anoux le 23 novembre 2017 à 20:24

21st Century Skills Map for World Languages  (2011) -  ACTFL
https://www.actfl.org/sites/default/files/pdfs/21stCenturySkillsMap...


Languages in a Global World: Learning for Better Cultural Understanding 

http://www.oecd.org/edu/ceri/languagesinaglobalworldlearningforbett...

NEW TRENDS IN FOREIGN LANGUAGE TEACHING
http://petallproject.eu/petall/index.php/es/international-conference
Book of abstracts and biographical notes http://petallproject.eu/petall/images/NEW_TRENDS_IN_FOREIGN_LANGUAG...
1.Current approaches to language teaching (for example, Communicative Language Teaching; Content and Language Integrated Learning; Cooperative Language Learning; Task-based Language Teaching; the Lexical Approach; Text-based Instruction)
2.Technology-mediated task-based language teaching
3.Foreign language teaching policies (including curricula and syllabi) in Europe ICT and Computer-assisted Language Learning
4.New perspectives on the evaluation and assessment of language learning
5.Bridging approaches (e.g. Content & Language Integrated 6.Learning and Task-based language Teaching)
7.Innovative projects
8.Foreign language teaching and adult education
9.Teachers’ innovative practices and personal experiences

Innovation in English Language Teacher Education
https://www.teachingenglish.org.uk/sites/teacheng/files/Tec14%20Pap...
THEME THREE: Technological resources for language education   -  Using audio lessons for the visually impaired in inclusive classrooms: an exploratory study Priyank Varma and Madhavi Gayathri Raman

Handbook of Research on Foreign Language Education in the Digital Age;Wang & Winstead (Eds.)  Google Book

DES INNOVATIONS QUI ONT TRANSFORMÉ L'APPRENTISSAGE / ENSEIGNEMENT DES LANGUES

L'apprentissage et l'enseignement des langues étrangères évoluent constamment, en particulier avec le développement  des nouvelles technologiques. Mais quels changements ont eu le plus d'impact sur les enseignants ces dernières années?:

1. Digital platforms / Plates-formes numériques (Espace Pédagogique FLE)
Les réseaux sociaux (Ning) et les plates-formes e-learning (Moodle, Google Drive)
 
2. Online corpora / Corpus en ligne ( Oral FLE Prononciation;   Littérature Audiovisuelle)
Les ressources et bases de données en ligne pour l'apprentissage d' une langue étrangère:

Phonétique,    Grammaire,   Lexique,    Dictionnaires en ligne
   
3. Médias sociaux: weblogs et réseaux éducatifs

4. Podcasting / Baladodiffusion

        Baladodiffusion / Podcasting Education Langues 

        Social Media Education PodcastingApprentissage Langues
 
5. Communicating with people online / Projets de télécollaboration

6. Online authentic materials / Ressources et matéraux authentiques

7. The IWB (interactive white board) / Le tableau interactif

9. Students steering their own learning /  Les élèves orientent leur propre apprentissage

10. Teaching soft skills and critical thinking skills / Enseigner les compétences et les capacités de réflexion critique

Directives, compétences et standards

Source / Modifiée: Ten innovations that have changed English language teaching
https://www.britishcouncil.org/voices-magazine/ten-innovations-have...

Commentaire de Zoé Brustel le 7 février 2017 à 19:37

Le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche organise la septième édition de la Journée de l'innovation, le 29 mars 2017. Cette journée a pour objectif de valoriser la capacité de recherche et d'innovation du système éducatif. Des professionnels expérimentés et des chercheurs de haut niveau sont invités à partager leur vision et leur expérience afin de les mettre au service du plus grand nombre.

 L'appel à projets pour la Journée nationale de l'innovation 2017

Retour sur la Journée de l'innovation 2016

La Journée nationale de l’innovation 2017, qui aura lieu le 29 mars 2017, offre une occasion renouvelée pour la septième année consécutive de lancer un appel national à projets. La Journée nationale est couplée avec les autres événements du réseau de l’innovation organisés tout au long de l’année dans la plupart des académies.

Désormais bien identifié, l’appel national à projets rencontre un public croissant (plus de 500 dossiers validés en 2016). Il s’articule avec les travaux du Cniré et l’appel à projets du Prix Impulsions de l'action administrative innovante, créé en 2012 pour encourager et valoriser l’inventivité, souvent méconnue, développée par les personnels de l'Éducation nationale.

La septième édition de la Journée nationale de l'innovation a pour objectif de valoriser la capacité de recherche et d'innovation du système éducatif. Des professionnels expérimentés (inspecteurs, formateurs, chefs d’établissement, directeurs, enseignants) et des chercheurs de haut niveau sont invités à partager leur vision et leur expérience afin de les mettre au service du plus grand nombre.

À cette occasion, des prix de l’innovation seront remis à des équipes particulièrement engagées dans les grands domaines de la refondation de l’école.

Un nouvel appel national à projets a été lancé le lundi 26 septembre 2016. Il s’adresse à tous les personnels enseignants, de vie scolaire et de direction des écoles du premier degré et des établissements du second degré ; il concerne aussi les réseaux d’équipes ou les dispositifs innovants, coordonnés au niveau d’une circonscription, d’un bassin, voire d’une académie.

Sont recherchées les initiatives qui s’inscrivent dans un ou plusieurs champs de la Refondation de l’École, souvent portées par une équipe, petite ou grande, et dont les effets sur les élèves sont déjà remarqués ou évalués. Les six domaines suivants sont privilégiés pour l’année 2016-2017 :

  • les pratiques favorisant l’évaluation pour les apprentissages
  • les écoles et établissements innovants
  • les partenariats pour renforcer la réussite des élèves
  • la prévention du décrochage scolaire
  • la réussite scolaire en éducation prioritaire
  • l’innovation dans l'action artistique et culturelle

Le numérique est un domaine transversal à tous les autres et sera valorisé dans les initiatives candidates. Par ailleurs, cette année, le jury sera particulièrement attentif à valoriser les projets qui s'appuient sur les pratiques collaboratives des élèves, leur engagement et qui mettent en avant les innovations adossés aux travaux de recherche.

L’équipe volontaire peut télécharger en ligne le formulaire d’inscription sur le site et dans le même temps prendre contact avec le Cardie de son académie, pour être accompagnée dans sa démarche (mise en ligne sur Expérithèque, base nationale de l’innovation).

Télécharger le formulaire d'inscription

Date limite de dépôt des dossiers : 15 janvier 2017

Découvrir la vidéo d'annonce de la journée de l'innovation 2017

Commentaire de Aisha le 17 janvier 2017 à 14:05

Récompenser l'innovation pédagogique. C'est le sens d'un prix du ministère de l'Éducation nationale qui vient d'être décerné à une équipe de l'Université de Lille Sciences humaines et sociales, dans la catégorie Recherche en pédagogie : elle « met à l’honneur un chercheur ou une équipe de recherche pour la qualité de la recherche et sa contribution à la transformation des pratiques pédagogiques dans l'enseignement supérieur français. »

Le projet lauréat est dédié à l'apprentissage des langues, l'une des spécialités de l'établissement. Les chercheur-e-s de l'équipe analysent depuis longtemps les facteurs qui favorisent l'autonomie des étudiant-e-s. De nombreuses études montrent en effet que c'est un des points-clé d'un apprentissage des langues efficace.

Le prix récompense ces recherches, et leur mise en pratique. Depuis neuf ans, l'équipe a formé différents publics - dont de futurs enseignants en langue - à des pratiques innovantes. Celles-ci favorisent l'autonomie des étudiant-e-s, et s'adaptent à leurs niveaux souvent hétérogènes. Pour cela, l’équipe a mis peu à peu à disposition de ces différents publics tout un ensemble d'éléments : développement de l'interaction orale (séance à deux - « tandem »), ateliers d'échange sur les pratiques (comment « apprendre à apprendre », comment intégrer les ressources numériques dans son apprentissage, etc.), journal de bord, centre de ressources multimédias, etc.

Source: https://www.univ-lille3.fr/actualites/?actu=13687

Pour en savoir plus

Méthodologies et évaluation innovantes dans l'apprentissage des langues
http://www.ecml.at/ECML-Programme/ECML-ECCooperation/tabid/1461/lan...
Un accord de coopération entre le Centre européen pour les langues vivantes du Conseil de l’Europe et la Direction générale de l'éducation et de la culture de la Commission européenne.
Ce nouveau format adopté pour les activités du CELV devrait appuyer les efforts des Etats membres pour :
relever les défis de l’apprentissage et l’enseignement des langues dans les systèmes éducatifs nationaux
- répondre aux normes internationales ;
- examiner les effets de la mobilité ;
- encourager le développement professionnel des enseignants en langues ;  
conduire des processus de réformes
- promouvoir la qualité et l’excellence ;
- stimuler l’échange de bonnes pratiques par le biais de réseaux professionnels

Informations détaillées

Les activités s’inscrivant dans ce domaine sont complémentaires à l'approche ascendante (dite «bottom-up») des projets du CELV. En vue d’initier des processus de changement par la qualité, le Centre fournit, à la demande de représentants de haut niveau, des activités et des services de formation et de conseil sous forme d’assistance personnalisée permettant de mettre en œuvre des approches plurilingues, interculturelles et inclusives (approche descendante, dite « top-down »).

A long terme, tous les projets du CELV pourraient évoluer vers la mise en place d’une offre intégrant des activités de formation et conseil. Les projets de médiation tout comme les activités de formation et de conseil promeuvent les politiques linguistiques du Conseil de l'Europe et l'expertise du CELV, qui contribuent à adapter des recommandations et des instruments élaborés en Europe aux contextes locaux, régionaux et nationaux.

Les projets de médiation devraient être bénéfiques à l’ensemble des Etats membres du CELV, ces derniers étant invités à désigner des participants qualifiés aux ateliers qui se dérouleront dans ce cadre. Les équipes de projet du CELV prendront en compte la diversité et la grande portée des différents contextes nationaux. Dans une optique complémentaire, les activités de formation et de conseil du CELV se concentreront sur les besoins spécifiques du pays intéressé par une offre particulière. L'équipe d'experts pourra ainsi concevoir des matériaux et assurer des activités de formation, de sensibilisation et/ou de conseil en les adaptant à un contexte précis. Les besoins, tels qu'exprimés par les partenaires dans les Etats membres du CELV demandant à bénéficier d’une activité de formation et de conseil donnée, constituent le point de départ de ce processus de formation et de conseil.

Les activités de formation et de conseil proposées aux États membres portent sur des thématiques définies comme prioritaires par les ministères de l'Education, telles que l'utilisation des technologies en ligne, l’évaluation des compétences langagières et l'éducation des migrants. Elles contribuent à mettre en œuvre la vision à long terme du CELV telle que formulée dans le fondement théorique de son programme 2012-2015: le droit de l'apprenant à une éducation de qualité qui implique l'utilisation d’approches pédagogiques inclusives, plurilingues et interculturelles pour tous les apprenants.

L’expertise internationale et la contribution des équipes d’experts, conjuguées à l'expertise dans l’État membre, permettront d’amorcer des développements de la qualité et soutiendront les processus de changement dans l’éducation aux langues à différents niveaux (local, régional, national).

Commentaire de Monica le 16 janvier 2017 à 21:02

Groupe de focus CercleS : Innovation dans l’enseignement-apprentissage des langues.
http://innovalangues.fr/innovation-lenseignement-apprentissage-lang...

La Confédération Européenne des Centres de Langues dans l’Enseignement Supérieur (CercleS) a organisé un groupe de focus sur l’ innovation dans l’enseignement-apprentissage des langues à Toulouse.
Un examen des progrès accomplis récemment dans de tels projets devrait offrir une excellente introduction aux présentations formelles de projets innovants et un débat en vidéoconférence qui ne se limitent pas à la technologie, mais est ouvert aux idées créatives de tous les membres de Cercles et en particulier aux groupes de discussion. Des projets passionnants, tels que la mise en place des groupes d’utilisateurs pour tester les 5000 + ressources multilingues du projet Linguanet (http://www.linguanet-worldwide.org/), sont nombreux

Conférences de 20 minutes sur des projets innovants par les membres du CercleS.
Des innovations au niveau de

– L’expérimentation – classes de langues et laboratoires
– La collaboration – création de ressources, softwares, réseaux et plateformes web
– L’administratif – management des centres de langues et design des curriculums
– Du formel – projets Européens financés soutenant les actions ci-dessus

Les participants sont invités à répondre aux questions suivantes lors de leurs interventions :

– Que peuvent faire les associations comme CercleS pour promouvoir une plus grande prise de conscience des priorités et de mettre en commun la connaissance de lieux susceptibles de faciliter le transfert des progrès théoriques à la pratique en présentiel ?

– Comment pouvons-nous continuer à encourager l’innovation expérimentale et supprimer certains des obstacles traditionnels d’inertie qui empêchent la réussite de son intégration ?

– Comment l’innovation, qui est en soi une cible mobile en constante évolution, peut-elle devenir une source d’amélioration soutenue et durable dans l’éducation?

– Quels types d’innovation pourraient générer une plus grande prise de conscience des implications de la recherche en réseau de collaboration en sciences humaines numériques pluridisciplinaires?

– Comment les bonnes pratiques dans l’enseignement peuvent-elles se traduire en réformes indispensables de la formation initiale et continue des enseignants?

-

Commentaire de Crale le 6 octobre 2015 à 13:52

   Stanislas Dehaene  - Neurosciences et Education

     COURS College de France  FONDEMENTS COGNITIFS DES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

  L'engagement actif, la curiosité, et la correction des erreurs

       Télécharger la vidéo    Télécharger l'audio    Support  [4928.0Ko]

Quatre piliers de l’apprentissage
Les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage:
• L’attention
• L’engagement actif

– Maximiser la curiosité et la prédiction active
• Le retour d’information
– Signaux d’erreurs
– Récompense et motivation
• La consolidation
– Automatisation: transfert du conscient au non-conscient, et libération de ressources.
- Sommeil       

S.Dehaene  -  Les grands principes de l'apprentissage  PDF   

'Neurosciences et éducation', conférence de S.Dehaene  - Académie de Grenoble http://www.ac-grenoble.fr/savoie/pedagogie/docs_pedas/dehaene_s_conf/

Le cerveau apprend lorsqu’il fait des erreurs
De nombreux modèles de l’apprentissage, notamment bayésiens, suggèrent que:
‐ Le cerveau génère en permanence des prédictions sur le monde extérieur
‐ La comparaison avec la réalité génère un signal d’erreur (surprise)
‐ Le modèle interne est ajusté afin de minimiser ce terme d’erreur
‐ Ainsi, la prochaine fois,la prédiction sera mieux ajustée à la réalité
‐ L’apprentissage cesse lorsque l’erreur est nulle

L’apprentissage est optimal lorsque l’enfant alterne apprentissage et test répété de ses connaissances
. Expériences de Henry Roediger et al. (Science,2008)

 

Un étudiant actif apprend mieux 

Freeman, S.,Eddy,S.L.,McDonough,M.,Smith,M.K.,Okoroafor,N.,Jordt,H.,& Wenderoth,M.P.(2014). Active learning increases student performance in science,engineering, and mathematics. PNAS, 111 (23),8410–8415. 

Meta‐analyse de 225 études comparant le cours magistral traditionnel ( traditional lecturing) aux pédagogies actives (active learning).

Laisser l’enfant tout découvrir? L’un des nombreux mythes éducatifs
La pure pédagogie de la découverte (l’enfant «auto‐éducateur ») fait partie
des mythes éducatifs dénoncés par Kirschner et van Merriënboer (2013). Autres mythes:
‐ «Les enfants de la nouvelle génération sont des champions du monde digital
( digital natives, homo Zappiens )» : Faux! Leur connaissance de la technologie est souvent superficielle, seuls les plus éduqués savent critiquer les sources d’information sur internet, et ils ne sont en aucun cas meilleurs dans les tâches multiples.
‐ «Chacun possède son propre style d’apprentissage. » Faux! Il n’existe pratiquement aucune recherche qui démontre l’interaction requise (Pashler et al, 2008).

  

L’apprentissage par la différence entre prédiction et résultat
Rescorla and Wagner (1972): “Organisms only learn when events violate their expectations”

Pas d’apprentissage sans surprise
Waelti, P., Dickinson,A.,& Schultz,W.(2001). Dopamine responses comply with basic assumptions of formal learning theory. Nature,412(6842),43–48.

L’enfant doit être actif dans l’apprentissage : il doit être sollicité, essayer de répondre à des questions et apprendre de ses erreurs. Il doit être attentif au bon niveau de codage : écoute des phonèmes, des rimes et des syllabes, graphèmes et phonèmes qui composent le mot de gauche à droite et non la forme globale du mot. « Apprendre c’est aussi apprendre à faire attention ».

L’apprentissage est facilité lorsque l’enfant est récompensé de ses efforts Le regard, voire l’admiration des autres dans une situation de réussite est une réelle récompense qui procure du plaisir à l’élève. « L’enseignant doit proposer un contexte motivant qui fasse que l’enfant soit actif, trouve du plaisir à apprendre, se sente autorisé à faire des erreurs, mais soit rapidement corrigé et récompensé de ses efforts ». Les activités doivent être ludiques (jeux de rimes, comptines, mots tordus...) et l’enfant doit comprendre que l’erreur fait partie du processus d’apprentissage, il convient donc de corriger l’erreur sans stigmatiser. 

S. Dehaene (2011) Apprendre à lire : des sciences cognitives à la salle de classe , Éditions Odile Jacob. http://www.cahiers-pedagogiques.com/Apprendre-a-lire-des-sciences-c...

Quelques grands principes de l’apprentissage de la lecture
http://www.ac-grenoble.fr/ien.g4/IMG/pdf/Principes_apprentissage_le...;

M.de Volder - Résumé  http://www.ifbelgique.be/site/images/stories/fichiers/articles/FIF2...

Qu’est-ce qu’apprendre ?  Écouter l'émission

Avec Stanislas Dehaene, neuroscientifique, chercheur au laboratoire de Neuroimagerie cognitive à NeuroSpin à Saclay et professeur au Collège de France titulaire de la chaire de psychologie cognitive. Il a reçu le

 

Les quatre piliers de l'apprentissage

Commentaire de Zoé Brustel le 30 avril 2015 à 19:18

Journée d'études sur les LANgues pour les Spécialistes d'Autres Disciplines:
Quelles innovations pédagogiques pour l'apprentissage des langues ?

Université de Lille 3
> Programme complet de la journée d'études

Cette journée d’études est consacrée aux choix didactiques pour l’apprentissage des langues, des méthodes traditionnelles aux modalités autoformatives au CRL, en fonction des objectifs visés, des publics et des langues concernées. Elle est accompagnée d’une exposition de manuels pédagogiques retraçant l’évolution des méthodes à travers les temps.

Journées d'étude: Innovation en langues ? Pour une approche corporelle et dynamique de l’apprentissage  - Innovation in languages? For a corporeal and dynamic approach of learning
Université de Montpellier - Faculté d'Education   http://calenda.org/321755

Le corps ignoré du système scolaire doit trouver une place de choix dans l’enseignement- apprentissage des langues, à partir des travaux menés par différents chercheurs, par exemple : Joëlle Aden qui associe fiction, pratique artistique, empathie et langues; Jean-Rémi Lapaire, grâce à la ‘grammaire en mouvement’, tant auprès des élèves que des étudiants de Master; Anne-Marie Voise qui a mené une recherche sur l’enseignement précoce de l’anglais en maternelle et qui met en perspective corps, rythme, jeu, langues, musique.

Les différents thèmes retenus exploreront les articulations entre :
     Phonologie et rythme de la langue
     Gestes, mouvement et l’impact sur la capacité à mémoriser
     L’approche multimodale : l’utilisation de tous les sens pour l’apprentissage des langues,  la syntaxe, la culture
     Emotions, Empathie et accueil de « l’étranger » en langues étrangères ou secondes  Pratiques artistiques (danse, thêâtre)


Conférence Vidéo - Canal U
Stratégies d'innovation en didactique des langues: l'exemple du pro...
Le séminaire "Le numérique pour l'enseignement et l'apprentissage des langues pour non-spécialistes" est organisé par l'université Paul-Valéry Montpellier 3 à la demande de la Mines DGESIP. L'équipe de la revue "Alsic" ("Apprentissage des Langues et Systèmes d'Information et de Communication", http://alsic.revues.org/ ) a pris en charge le programme scientifique. Le séminaire s'attache à montrer que tout projet doit savoir situer à leur juste place les enjeux technologiques, didactiques et pédagogiques et prendre en compte les perspectives, les attentes et les questionnements légitimes des acteurs concernés. Au-delà de toute fascination techniciste, on essaie d'y mettre en valeur le potentiel du numérique quand on l'introduit de manière responsable et réaliste dans les offres de formation.

Commentaire de Monica le 14 décembre 2014 à 19:52

Le numérique au service de l’innovation pédagogique
https://philliria.wordpress.com/2015/07/15/numerique-au-servie-de-l...

« L’élève doit être au centre de l’apprentissage ! » C’est une phrase que tout le monde a entendue mais qu’en est-il réellement ? Une fois dans la classe, la pression des programmes, des institutions, le manque de temps ou de formation font que trop souvent encore la classe est organisée non pas en fonction de l’élève et de sa façon d’apprendre mais plutôt en fonction de ces impératifs. Pourtant, nous devrions tous nous interroger sur notre manière d’apprendre, sur celle de nos étudiants et donc sur ce que nous faisons pour faciliter cet apprentissage. « Tout enseignement efficace doit commencer par la prise en compte de la façon qu’ont les étudiants à apprendre » nous rappelaient les auteurs de How learning works (Jossey-Bass, USA 2010), un excellent livre que je recommande vivement si vous vous intéressez aux processus d’apprentissage. Une inquiétude qui doit bien entendu être présente dans nos cours de français. Quelle place faisons-nous à la créativité ? Quelle rôle peuvent jouer les langues plus ou moins proches pour accompagner l’apprentissage ? Ou que faire de ces technologies qui entrent dans nos classes ? Qu’est-ce qui forcément change dans nos pratiques ou dans la dynamique du cours si le monde change autour de nous ? Ces questions, ce sont celles auxquelles essaient de répondre les spécialistes invités à participer au dossier du 400è numéro (bon anniversaire !) du Français dans le monde. Dix pages, c’est encore trop peu pour traiter un sujet aussi vaste mais c’est déjà ça pour lancer la réflexion (ou l’approfondir) dans les salles de profs ou dans les réunions pédagogiques. Une réflexion par exemple sur la nécessité de repenser la classe de sorte que soient mis en avant les talents et les centres d’intérêt car « il s’agit de créer les conditions qui permettent (…) d’apprendre et de s’épanouir, sur le plan collectif et individuel » nous rappelle Ken Robinson (FDLM, pp.50-51), l’auteur de L’élément que j’avais eu l’occasion de présenter dans ce blog il y a quelque temps déjà. Et pour atteindre ces objectifs, il nous faut disposer de plus de temps pendant le moment de la classe. Oui, mais comment ? En réorganisant la distribution des contenus et du temps. La flipped classroom peut être une solution à cette nécessité de repenser la classe. Marcel Lebrun, professeur à l’Université de Louvain (Belgique), nous parle de ce changement de paradigme et résume les trois niveaux de cette démarche pédagogique qui « repositionnent les espaces-temps traditionnels de l’enseigner-apprendre » (pp.52-53). L’idée de la pédagogie inversée commence à faire son entrée dans la classe de FLE, comme me le rapportait une jeune enseignante venezuelienne lors du BELC Régional de Bogota. Elle n’hésite pas à expérimenter ce concept pour donner une nouvelle dynamique à son cours et donc motiver différemment ses élèves. Je constate aussi que dans plus en plus de formations, on nous demande d’en parler dans l’optique de la mettre en place, même si ce n’est que ponctuellement. Et si ces classes peuvent « prendre », c’est aussi parce que les technologies numériques sont arrivées au bon moment, à condition de savoir en user sans en abuser ! Or, cela a été trop souvent le cas à cause d’une certaine précipitation (un « tsunami numérique », pour reprendre le titre du livre d’Emmanuel Davidenkoff, qu’on ne peut ignorer) malgré les appels à la vigilance d’experts tels que Thierry Karsenti . Il faut donc non pas les imposer mais bien savoir les intégrer dans l’apprentissage. C’est dans cette intégration que réside l’innovation pédagogique. Il faut donc que le professeur apprenne à maîtriser ces outils technologiques de plus en plus performants ; qu’il devienne un « enseignant multidimensionnel » nous dit Marc Oddou, bien connu des profs de FLE notamment grâce à son site . La tablette est un bon exemple d’outil qui peut favoriser cette « créativité pédagogique » des apprenants que revendique Ken Robinson, à condition de gérer l’espace-temps différemment, souligne Laurent Carlier . Et pour y parvenir, il faut changer la dynamique de classe et renforcer la place de l’authentique dans la classe. Le web 2.0 doit y contribuer. C’est l’avis de Christian Ollivier, spécialiste de l’introduction de ces nouvelles pratiques en lien avec les mutations technologiques auxquelles nous assistons et surtout participons . Pourquoi le web 2.0 ? Parce qu’il contribue à l’authenticité des échanges en laissant les apprenants réaliser des « tâches ancrées dans la vie réelle » qui débouchent sur un « produit(…) fortement socialisé« . Mais le ‘comment-j’apprends’ ne passe pas que par la technopédagogie. C’est aussi la capacité à mobiliser des stratégies qui vont contribuer à mieux s’approprier d’une langue. Par exemple, en se basant sur les différents degrés de parenté entre la langue cible et celle de départ. Selon la distance de ces langues, les compétences à mobiliser seront différentes, comme nous le décrit Jean-Michel Robert dans un article sur l’intercompréhension, dont on ne parle pas assez en classe de langue comme je le signalais dans le blog et qui pourtant contribue vraiment à l’apprentissage des langues et à la mobilisation de stratégies pour mieux y arriver.

Commentaire de Crale le 18 juillet 2014 à 18:38

The creation of new knowledge or technology is also known as discovery or invention. Research is the scholarly work needed to arrive at finding new things or new knowledge. This is the process of creating value for knowledge. Critical success factors for research are quality, pertinence to societal or business needs or economic growth, and sustainability. We determine quality by its degree of excellence, superior to existing knowledge or products. Pertinence is defined by its degree of relevance to meet a business need, economic development or a societal challenge; its nature can be in the form of knowledge, technology or a solution. Quality and pertinence are among the attributes that define the value of the research outcome.
  in Ho, D. 2007. “Research, Innovation and Knowledge Management: The ICT Factor”. Commissioned paper for the UNESCO Forum on Higher Education, Research and Knowledge, Paris: UNESCO. Retrieved 15 December 2008 from the UNESCO Database.

 

Journées de l'innovation à l'Unesco 2012  -  Dossier Eduscol
http://eduscol.education.fr/cid59102/les-journees-innovation-unesco...

Journées de l'innovation à l'Unesco 2011  -  Eduscol http://eduscol.education.fr/cid55679/les-journees-de-l-innovation-a...

Information et INNOVATION en éducation - Dossier / Bibliographies UNESCO http://www.ibe.unesco.org/fr/services/documents-en-ligne/publicatio...

Rapport Innovating Pedagogy 2013 - Open University  http://www.open.ac.uk/personalpages/mike.sharples/Reports/Innovatin...

V. Lynn Meek, Ulrich Teichler, Mary-Louise Kearney (Ed.) (2009)
Innovation: Changing Dynamics; Report on the UNESCO Forum on Higher Education, Research and Knowledge 2001-2009, Kassel    http://unesdoc.unesco.org/images/0018/001830/183071e.pdf

Huberman, A.M.(1973) Comment s’opèrent les changements en éducation: contribution à l’étude de l’innovation;  Expériences et innovations en éducation nº 4, UNESCO
http://www.irresicilia.it/nuovogold/huberman.pdf

Cros, F. (1997)  L'innovation en éducation et en formation
Revue française de pédagogie, Volume  118, Numéro 118,  pp. 127-156
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rfp_0556-780...

Béchard, J.P.  (2001)  L’enseignement supérieur et les innovations pédagogiques : une recension des écrits  Revue des sciences de l'éducation, vol. 27, n° 2, 2001, p. 257-281.
http://www.erudit.org/revue/rse/2001/v27/n2/009933ar.pdf

Badge

Chargement en cours…

Photos

  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

© 2017   Créé par Campus FLE.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation