Campus FLE Education

Langues - Communication - Ressources - Projets - Web 2.0

Claude Lévi-Strauss - Archives Sonores


« Quel héritage scientifique pour les <i> Mythologiques </i> de Claude Lévi-Strauss ? »

« Quel héritage scientifique pour les Mythologiques de Claude Lévi-Strauss ? »

Par Emmanuel Désveaux, directeur d’études à l’EHESS
Canal Académie vous propose d’écouter la retransmission de la communication d’Emmanuel Désveaux, directeur d’études à l’EHESS, sous le patronage de l’académicien Bernard Pottier, à l’Académie des inscriptions et belles-lettres le 26 avril 2013 : « Quel héritage scientifique pour les Mythologiques de Claude Lévi-Strauss ? » L’apport d’une œuvre majeure sur les diversités linguistiques et les mythologies.

dimanche 19 mai 2013 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Comment Claude Lévi-Strauss a donné ses archives au département des Manuscrits de la BNF

Comment Claude Lévi-Strauss a donné ses archives au département des...

Le conservateur Catherine Faivre d’Arcier raconte l’arrivée des écrits de l’anthropologue, de l’Académie française...et quelques surprises !
Catherine Faivre d’Arcier, conservateur au département des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale de France, relate les circonstances dans lesquelles Claude Lévi-Strauss, de son vivant, a donné la majeure partie de son oeuvre à la BNF. Le fonds recèle de découvertes incroyables sur la vie et l’oeuvre de l’académicien.

dimanche 25 novembre 2012

Claude Lévi-Strauss : La passion du Japon !

Claude Lévi-Strauss : La passion du Japon !

François Lachaud commente le livre de l’académicien L’autre face de la lune. Ecrits sur le Japon
Claude Lévi-Strauss vouait une passion au Japon. Il découvrit ce pays en 1977, inaugurant une série de voyages jusqu’en 1988. L’objectif était d’étudier le travail des artisans traditionnels. François Lachaud, spécialiste de l’histoire religieuse et culturelle du Japon, nous présente l’académicien littéralement subjugué par le pays du soleil levant. Il commente le livre L’autre face de la lune. Ecrits sur le Japon paru au Seuil.

dimanche 29 mai 2011

En Ecoute facile : qui est Claude Lévi-Strauss ?

En Ecoute facile : qui est Claude Lévi-Strauss ?

Dans la série "Portraits" de la rubrique qui permet d’écouter aisément le français, animée par Virginia Crespeau et Emilie Joulia
Permettre d’écouter le français facilement, avec une diction plus lente, des mots simples, une prononciation soignée afin que cette écoute soit plus aisée pour tous, et particulièrement pour nos amis auditeurs dont le français n’est pas langue maternelle : voici le but de cette rubrique En Français Facile, dans laquelle Virginia Crespeau et Emilie Joulia vous brossent le portrait de Claude Lévi-Strauss, de l’Académie française.

dimanche 30 mai 2010 - Emission proposée par : Virginia Crespeau

Claude Lévi-Strauss par Jean d'Ormesson

Claude Lévi-Strauss par Jean d’Ormesson

De Caillois à Lévi-Strauss, petites confidences d’un confrère de l’Académie française
A l’occasion du centenaire de Lévi-Strauss, Jean d’Ormesson, qui fut son parrain à l’Académie française, évoque le grand ethnologue. Il nous raconte des anecdotes, nous parle du livre qu’il a préféré, de la querelle de l’anthropologue avec Roger Caillois, et nous glisse au passage d’autres petites confidences.

dimanche 22 février 2009

<i>Lévi-Strauss, L'homme derrière l'œuvre </i>

Lévi-Strauss, L’homme derrière l’œuvre

Damien Le Guay a lu cet ouvrage et le présente dans cette chronique
Dans le livre Lévi-Strauss, l’homme derrière l’oeuvre, ouvrage publié par Emilie Joulia aux éditions Lattès, plusieurs familiers, et non des moindres, de la pensée et de l’oeuvre de l’anthropologue s’expriment. Damien Le Guay revient sur cette lecture qui réveille pour lui d’autres souvenirs, notamment avec André Comte-Sponville et autour de la querelle Lévi-Strauss-Roger Caillois, tous deux membres de l’Académie française.

dimanche 8 février 2009 - Emission proposée par : Damien Le Guay

<i>L'insolence</i> de Rouart et l'honneur de Lévi-Strauss, de l'Académie française

L’insolence de Rouart et l’honneur de Lévi-Strauss, de l’Académie française

Lecture et relecture, la chronique littéraire de Jacques Rigaud
Le devoir d’insolence, Jean-Marie Rouart, de l’Académie française, le pratique avec talent. Quant à Claude Lévi-Strauss, de l’Académie française, qui a lui-même opéré un choix parmi ses œuvres pour constituer le volume de La Pléiade, on le compte avec bonheur parmi les grands écrivains. Telles sont les deux lectures proposées par Jacques Rigaud.

lundi 28 juillet 2008 - Emission proposée par : Jacques Rigaud

 Claude Lévi-Strauss, de l'Académie française

Claude Lévi-Strauss, de l’Académie française

2008, est à la fois l’année du centenaire de la naissance de Claude Lévi-Strauss, mais aussi celle de la publication de ses Œuvres dans La Pléiade. Canal Académie vous propose de redécouvrir ses émissions consacrées à ce grand penseur.

mercredi 16 juillet 2008

Lévi-Strauss par Françoise Héritier son successeur au Collège de France

Lévi-Strauss par Françoise Héritier son successeur au Collège de Fr...

La femme succède à l’homme au Collège de France
En 1982, Françoise Héritier succède à Claude Lévi-Strauss au Collège de France. Celle qui a passé de nombreuses années à ses côtés nous parle de l’homme qui lui a donné la passion de l’ethnologie.

dimanche 6 juillet 2008

Lévi-Strauss, l'ethnologue-philosophe selon André Comte-Sponville

Lévi-Strauss, l’ethnologue-philosophe selon André Comte-Sponville

Le regard du philosophe sur l’ethnologue
A l’occasion des hommages rendus à Lévi-Strauss, de l’Académie française, pour le centenaire de sa naissance, Canal Académie vous propose le regard du philosophe André Comte-Sponville sur l’ethnologue : certains de ses livres l’ont ébloui !

dimanche 29 juin 2008

Lévi-Strauss, de l'Académie française, entre dans La Pléiade

Lévi-Strauss, de l’Académie française, entre dans La Pléiade

Avec Vincent Debaene, préfacier de l’édition
Pour un écrivain, entrer dans La Pléiade est chose rare. Y être publié de son vivant demeure une vraie consécration ! Claude Lévi-Strauss a étudié le mythe, il en devient un lui-même. Entretien avec Vincent Debaene qui a préfacé le volume de La Pléiade.

dimanche 22 juin 2008

Claude Lévi-Strauss à New York raconté par une amie intime, Claudine Herrmann

Claude Lévi-Strauss à New York raconté par une amie intime, Claudin...

Avec Claudine Herrmann
Claude Lévi-Strauss vit à New York pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est une époque de grand foisonnement intellectuel et culturel. Il commence à travailler sur sa fameuse thèse : "Les structures élémentaires de la parenté". Claudine Herrmann, qui l’a connu à cette période, nous parle du grand penseur. "Il me faisait l’impression de posséder un savoir universel."

dimanche 15 juin 2008

Jean José Marchand raconte son entretien exceptionnel avec Lévi-Strauss

Jean José Marchand raconte son entretien exceptionnel avec Lévi-Str...

En 1972, Claude Lévi-Strauss accorde un entretien exceptionnel à Jean-José Marchand alors en charge à l’ORTF des Archives du XXe siècle. Il enregistre près de cinq heures d’interview avec le grand penseur français. Canal Académie a rencontré Jean-José Marchand qui commente quelques passages de cet entretien aujourd’hui disponible en DVD. Il nous offre son témoignage 36 ans après.

dimanche 8 juin 2008

Lévi-Strauss au Collège de France raconté par Philippe Descola

Lévi-Strauss au Collège de France raconté par Philippe Descola

Son dernier thésard a repris la direction du laboratoire d’anthropologie sociale
Dernier thésard du grand maître, Philippe Descola rend hommage à Claude Lévi-Strauss dont nous fêtons en 2008 le centenaire de la naissance. De l’homme public à l’homme privé, Philippe Descola dresse le portrait des diverses influences d’un anthropologue-philosophe dont l’oeuvre a révolutionné notre regard sur le monde.

Vues : 741

Commenter

Vous devez être membre de Campus FLE Education pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Campus FLE Education

Commentaire de Monica le 4 juin 2017 à 20:36

Image Source

Colloque Claude Lévi-Strauss, un parcours dans le siècle - Collège de France
http://www.college-de-france.fr/site/actualites/mardi_25_novembre_c...


"Né à Bruxelles de parents français, le 28 novembre 1908, Claude Lévi-Strauss étudie à Paris le droit et la philosophie; il est reçu à l'agrégation de philosophie en 1931 (doctorat ès lettres en 48). Tout en enseignant cette discipline, il milite activement à la SFIO. Sa carrière d'ethnologue débute en 1934, lorsqu'il est invité à venir enseigner la sociologie à São Paulo, où il restera jusqu'en 1939. C'est à cette occasion qu'il séjourne parmi les populations indiennes nambikwaras, caduvéos et bororos, et mène ses seules enquêtes de terrain. Rentré en France à la veille de la guerre, mobilisé au service des PTT, puis affecté au lycée de Montpellier, il réussit, après sa révocation en raison des lois raciales, à se rendre aux Etats-Unis en 1941, sur un paquebot où il voyage avec André Breton. Il enseigne à l'Ecole libre des hautes études, et à la New School for Social Research de New York. Il fonde en compagnie d'Henri Focillon, Jacques Maritain, Jacques Perrin entre autres l'Ecole libre des Hautes études de New York dont il devient le secrétaire général. C'est alors qu'il découvre les travaux fondamentaux de la linguistique et de l'anthropologie, et notamment ceux de Roman Jakobson (1896-1982) et de Franz Boas (1858-1942)."   Source:  Dossier France Culture

Lévi-Strauss et l'interface Chaire d'Anthropologie sociale (1959-19...

Peut-on « donner un sens plus pur aux mots de la tribu » (Stéphane Mallarmé) : Lévi-Strauss et la dynamique des mythes Chaire d'Anthropologie sociale (1959-1982) Pierre Maranda

Introduction Chaire d'Anthropologie sociale (1959-1982) Pierre Corv...

Françoise Héritier : Si on en revenait à la parenté et à l'alliance ?
Roberte Hamayon : L'Aigle et le Corbeau : réponses sibériennes à Claude  Lévi-Strauss
Luc de Heusch : Regards sur la parenté et la royauté sacrée africaine
 Dan Sperber : Et la nature humaine ?
Claude Imbert : Un moment épistémologique : 'la contemplation de quelques fleurs sauvages, quelque part du côté de la frontière luxembourgeoise au début de mai 1940'
Pierre Corvol et Philippe Descola. Introduction
Marie Mauzé : D'un opérateur structural : La côte Nord-Ouest de l'Amérique du Nord
Carlo Séveri : Art et pensée sauvage
 Manuela Carneiro da Cunha : Lévi-Strauss et l'interface
 Anne-Christine Taylor : L'Amérique dans le structuralisme
Pierre Maranda : Peut-on 'donner un sens plus pur aux mots de la tribu' (Stéphane Mallarmé) : Lévi-Strauss et la dynamique des mythes

Commentaire de Crale le 29 mars 2014 à 17:02

Claude Levi-Strauss et le métier d'ethnologue - Radioscopie - INA

http://www.ina.fr/audio/P13256167/claude-levi-strauss-et-le-metier-...

Mp3Skull Audio  http://mp3skull.com/mp3/radioscopie.html

Youtube Audio  http://www.youtube.com/watch?v=TEEaY7DjzU0

Dailymotion Audio  http://www.dailymotion.com/video/xb10s3_claude-levi-strauss-radiosc...

  Interviewé par Jacques CHANCEL, Claude LEVI-STRAUSS évoque son métier d'ethnologue. Il y a d'abord des réponse futiles. Il est devenu ethnologue parce qu'il ne voulait pas être professeur de philosophie. Toute sa vie avait le goût des voyages et de l'aventure. Il y a ensuite des raisons plus profondes. Nous sommes tous prêts de notre société et il y a quantité de choses que nous ne voyons pas. Par ailleurs nous avons des préjugés. Pour avoir de sa société une vue neuve, fraîche il faut avoir subi le choc de sociétés qui sont très différentes.

Claude Lévi-Strauss s'entretient avec Didier Eribon  -  De près et de loin

L'exercice de la pensée

D.E.: Je voudrais vous poser une question simple : qu'est-ce qu'un mythe ?
C.L.-S.: C'est tout le contraire d'une question simple, car on peut y répondre de plusieurs façons. Si vous interrogiez un Indien américain, il y aurait de fortes chances qu'il réponde: une histoire du temps où les hommes et les animaux n'étaient pas encore distincts. Cette définition me semble très profonde. Car, malgré les nuages d'encre projetés par la tradition judéo-chrétienne pour la masquer, aucune situation ne paraît plus tragique, plus offensante pour le cœur et l'esprit, que celle d'une humanité qui coexiste avec d'autres espèces vivantes sur une terre dont elles partagent la jouissance, et avec lesquelles elle ne peut communiquer. On comprend que les mythes refusent de tenir cette tare de la création pour originelle; qu'ils voient dans son apparition l'événement inaugural de la condition humaine et de l'infirmité de celle-ci.
On pourrait aussi chercher â définir le mythe par opposition à d'autres formes de tradition orale: légende, conte...
Mais ces distinctions ne sont jamais nettes. Peut-être ces formes ne jouent-elles pas exactement le même rôle dans les cultures, mais elles sont produites par le même esprit, et l'analyste ne peut s'interdire de les exploiter ensemble.
En quoi consiste cet esprit? Je l'ai dit, à l'opposé de la méthode cartésienne, par un refus de diviser la difficulté, ne jamais accepter de réponse partielle, aspirer à des explications englobant la totalité des phénomènes.
Le propre du mythe, c'est, confronté à un problème, de le penser comme l'homologue d'autres problèmes qui se posent sur d'autres plans: cosmologique, physique, moral, juridique, social, etc. Et de rendre compte de tous ensemble.

D.E.: Ce qui explique les jeux d'emboîtements que vous mettez en évidence.
C.L.-S.: Ce qu'un mythe dit dans un langage qui semble approprié à un domaine se diffuse dans tous les domaines où pourrait se poser un problème du même type formel.

D.E.: C'est d'ailleurs ce que vous contestez chez Freud, à la fin de La Potière jalouse : son attention fixée exclusivement sur le code sexuel.
C.L.-S.: On peut épiloguer à l'infini sur la pensée de Freud : ses textes sont ambigus, et parfois ils se contredisent. Mais qu'il accorde une position clé au code sexuel ne semble pas douteux.

D.E.: Pourtant, dans les mythes que vous analysez, on est frappé par l'omniprésence de la sexualité et du cortège de violences qui l'accompagne.
C.L.-S.: Cela nous frappe parce que cet aspect tient une grande place dans notre propre système de valeurs et dans notre vie sociale. Notez toutefois qu'un mythe ne traitera jamais un problème relavant de le sexualité en lui-même et pour lui-même, isolé de tous les autres. Il s'appliquera à montrer que ce problème est formellement analogue à d'autres problèmes que les hommes se posent au sujet des corps célestes, de l'alternance du jours et de la nuit, de la succession des saisons, de l'organisation sociale, des relations politiques entre groupes voisins...
La pensée mythique, confrontée à un problème particulier, le met en parallèle avec d'autres. Elle utilise simultanément plusieurs codes.

D.E.: Autre question "simple" : à quoi sert le mythe ?

C.L.-S.: A expliquer pourquoi, différentes au départ, les choses sont devenues comme elles sont, et pourquoi elles ne peuvent pas être autrement. Parce que, précisément, si elles changeaient dans un domaine particulier, en raison de l'homologie des domaines tout l'ordre du monde se trouverait bouleversé.

D.E.: Comment le mythe apparaît-il ? Il faut bien qu'il ait été dit une première fois par un individu !
C.L.-S.: Le problème de l'origine des mythes ressemble à celui de l'origine du langage, que la Société de Linguistique de Paris s'est solennellement interdit de poser parce que les réponses ne peuvent être que conjecturales. Peut-être la neurophysiologie du cerveau saura-t-elle un jour le résoudre. En tout cas la réponse ne viendra pas ni des anthropologues, ni des linguistes. Pour ce qui est des représentations mythiques, il est moins intéressant de s'interroger sur leur origine que sur l'attitude intellectuelle des gens vis-à-vis de leurs propres mythes. De ceux-ci, il existe toujours des versions différentes. On ne choisit pas entre ces versions, on n'en fait pas la critique, on ne décrète pas que l'une d'elles est seule vraie ou plus vraie qu'une autre: on les accepte simultanément, et on n'est pas troublé par leurs divergences. Des enquêtes menées en divers points du monde confirment la généralité de cette attitude mentale. Il faudrait l'étudier de près et la comparer avec notre attitude vis-à-vis de l'histoire dont circulent aussi dans nos sociétés des versions diverses et parfois même inconciliables.

 

Commentaire de Monica le 22 avril 2013 à 19:01

EMISSIONS sur France Culture - 2013 


22.04.2013 - Les Nouveaux chemins de la connaissance

La parenté (1/4): de Lévi-Strauss au mariage pour tous, approche an...

 

 Claude Lévi-Strauss : lectures audio

Pendant toute cette journée exceptionnelle, 100 personnalités du monde de l'art et de la science ont investi le musée du Quai Branly et lu des textes choisis par Catherine Clément et mis en scène par Daniel Mesguich.

 

EMISSION:  La Grande Table (1ère partie)

 

Claude Lévi-Strauss : archives sonores


Claude Lévi-Strauss : archives sonores audio


Quid du style ? 'La voie des Masques' : Extrait des après-midi de France Culture, du 15 décembre 1975, avec Pierre Descargues (9'10"). La mise en structure : Extrait de l'émission "Réflexion faite", avec Emile Noël, du 31 juillet 1974 (4'57"). A propos de l'origine des manières de table : Extrait des matinées de France Culture, avec Georges Charbonnier, le 12 septembre 1969.


        

Commentaire de Sylvie le 17 décembre 2009 à 12:56
Commentaire de Bea Anoux le 10 novembre 2009 à 20:01

France-Culture met en ligne une série d’extraits d’émissions radiophoniques avec Claude Levi-Strauss :

Sur la ‘Pensée sauvage’ – Extrait d' »Enquêtes et commentaires » du 21 décembre 1962. Entretien avec Jacqueline Narcy (9’01 »)

Sur ‘Le cru et le cuit’ – Extrait du magazine des sciences du 22 octobre 1964, avec Georges Charbonnier (5’47 »)

Origine des manières de table – Les fausses questions de l’ethnologie, à l’exception de Georges Dumézil. Extrait des matinées de France Culture, avec Georges Charbonnier, le 12 septembre 1969 (5’47 »)

A propos de l’origine des manières de table – Extrait des matinées de France Culture, avec Georges Charbonnier, le 12 septembre 1969 (22″)

La mise en structure – Extrait de l’émission « Réflexion faite », avec Emile Noël, du 31 juillet 1974 (4’57 »)

Quid du style ? ‘La voie des Masques’ – Extrait des après-midi de France Culture, du 15 décembre 1975, avec Pierre Descargues (9’10 »).

Merci à France-Culture de cette initiative car pour le moment aucun des cours ou des conférences de Claude Levi-Strauss ne peuvent encore être écoutés en ligne. Pour ce qui est de ses archives, elles ne sont pas encore consultables sur Gallica (Claude Levi-Strauss a déposé ses archives à la BnF en 2007) ; rien non plus de très accessible sur le site du Musée du Quai Branly.

Bien sûr, il est possible d’écouter Claude Levi-Strauss sur les archives de l’INA qui mettent en ligne 53 émissions télévisées et 15 émission radiophoniques enregistrées entre 1971 et 1993. Il vous coûtera entre 0,99 et 2,99 euros pour écouter un entretien dans son intégralité. Nombreux sont les journalistes qui ont réalisé des émissions avec lui : Marcel Bluwal, Pierre DumayetFrançois de Closets, Michel FieldBernard PivotBernard Rapp,  ou Jacques Chancel à la radio.

Allez fureter également sur le site de la télé Suisse Romande où vous pourrez visionner deux captivants documentaires réalisés en 1965 par le journaliste Henri Stierlin. Le plus court (8min 16s) montre Claude Levi-Strauss, au Collège de France, expliquant le fonctionnement du fichier du laboratoire d’anthropologie et la méthodologie de la recherche en anthropologique. Dans le plus long (33 min 42s), on peut voir un Claude Levi-Strauss ravi de faire découvrir son « local plutôt misérable » et de poursuivre dans un magistral entretien sur l’ethnologie et le structuralisme.

Source: Les carnets de la Phonothèque   https://phonotheque.hypotheses.org

Commentaire de Bea Anoux le 10 novembre 2009 à 19:55

 

 

Un ethnologue sur le terrain   > Les pieds sur terre
par Sonia Kronlund. réalisation : Christine Robert.

 

VIDEO - C. Lévi-Strauss / A Propos de Tristes Tropiques

http://www.dailymotion.com/video/xlsyzm_claude-levi-strauss-a-propo...

 

VIDEO - C. Lévi-Strauss / Auprès de l'Amazonie

http://www.dailymotion.com/video/xltoaj_claude-levi-strauss-aupres-...

 

Spéciale   > Tout arrive !
par Arnaud Laporte. réalisation : Laurence Millet, Luc-Jean Reynaud.

Photos

Chargement en cours…

© 2017   Créé par Campus FLE.   Sponsorisé par

Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation