Campus FLE Education

Langues - Communication - Ressources - Projets - Web 2.0

Gustave Flaubert Ressources Audio et Vidéo

http://flenet.unileon.es/docauteurs.html#Flaubert

Vidéos Flaubert  -  RTS Archives 

http://www.rts.ch/archives/tv/divers/3448649-flaubert-1.html

http://www.rts.ch/archives/tv/divers/3448650-flaubert-2-.html

Dans un premier volet, Henri Guillemin s'attache à comprendre l'adolescence perturbée de Gustave Flaubert. Sa correspondance offre, à ce titre, un précieux éclairage sur la sensibilité exacerbée du jeune homme. A bien des égards, cette entrée dans la vie du jeune Flaubert marquera de manière profonde son oeuvre d'écrivain.

Dans le second volet consacré à Gustave Flaubert, H.Guillemin évoque le déroulement de la carrière de l'écrivain et sa relation avec Louise Colet. Il aborde également des aspects moins connus de la personnalité de Flaubert grâce à des anecdotes biographiques recueillies dans sa correspondance.

Gustave Flaubert - Maëlle Chirez raconte Emma Bovary - France Inter
http://www.franceinter.fr/emission-lheure-des-reveurs-gustave-flaub...

Mme Bovary a été une révolution dans l'histoire du roman. Au départ Flaubertvoulait faire un livre sur rien, il a délibérément choisi un sujet plat, l'adultère et il afait le pari de transformer "ce rien" en chef d'oeuvre. 56 mois de travail acharné, 5000 pagesde brouillon et de manuscrits. Avec Mme Bovary, Flaubert invente un système d'écriture. Il veut que le style soit à lui seul,une manière de voir les choses. Un style dit il, qui serait rythmé comme les vers, précis comme lessciences, avec des ondulations et des ronflements de violoncelle.

Le bovarysme c'est quoi ?

http://www.franceinter.fr/emission-lheure-des-reveurs-gustave-flaub...

   

LITTERATURE FRANÇAISE - AUDIO / VIDEO

http://flenet.unileon.es/docauteurs.html

 

Vues : 2634

Commenter

Vous devez être membre de Campus FLE Education pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Campus FLE Education

Commentaire de Aisha le 15 juin 2017 à 13:16

Les raisons du coeur (4/4) : Flaubert, Un cœur simple  -  France Culture

ECOUTEZ L'EMISSION: 

                                        ITEMA_21358352-2.mp3   (VLC media file (.mp3), 44.7 MB)

Durée : 00:48:31 - Les chemins de la philosophie - par : Adèle Van Reeth - Nous pénétrons aujourd'hui avec Pierre-Marc de Biasi dans ce cœur simple, tourmenté et croyant, cœur qui s'ouvre ultimement à Loulou le perroquet, dans une relation à la fois érotique et mystique. - réalisé par : Nicolas Berger.


Cycle Tiago Rodrigues (3/0) : Bovary   Fictions / Théâtre et Cie
« Je ne fais pas de distinction entre l’art et la vie. Ce que Madame Bovary m’a fait à moi, à treize ans, est aussi important que le fait que j’ai été...

 D'Académie Française à républicain... une adaptation du "Dictionnaire des idées reçues" de Flaubert

"Républicain : les Républicains ne sont pas tous voleurs mais les voleurs sont tous républicains". Une définition parmi d'autres du "Dictionnaire des idées...
Commentaire de Zhying le 23 octobre 2016 à 19:22
Commentaire de Monica le 14 décembre 2015 à 14:10

Ecoutez l'émission  Actualité de Gustave Flaubert - Emissions France Culture

 On pense, bien sûr, à l’idée que Flaubert peut se faire, et qu’il peut promouvoir, des relations de l’homme de lettres avec ce que nous appellerions la notoriété médiatique, avec la politique, avec le peuple et avec les élites, avec la gauche et avec la droite. Fut-il vraiment, comme l’a cru Jean-Paul Sartre, « le plus radical désengagé qui se trouve dans la littérature » ? On pense à la conception de la morale personnelle ou civique qui fut la sienne, la conception des rapports des hommes et des femmes, des bornes de la décence qu’un romancier doit accepter ou qu’il doit refuser, on pense au commerce qu’il a entretenu avec sa patrie et d’autre part avec le rayonnement universel des principes que la France a pu se targuer de promouvoir. On pense à la modernité de ce célèbre Dictionnaire des idées reçues, catalogue des bêtises de son temps, dont on serait bien fou de dire qu’elles appartiennent toutes au passé. Flaubert disait vouloir « vivre en bourgeois et penser en demi-dieu. » Par quoi il signifiait probablement à la fois une ambition et une contradiction qui ne sont pas complètement étrangères à notre temps. Jean-Noël Jeanneney.

Programmation sonore :    

- Lecture d’une lettre de Gustave FLAUBERT à George SAND, datée de 1869, par Pierre MICHAEL, sur France culture, le 10 février 1983.

- Lecture d’une lettre de Gustave FLAUBERT à Louise COLET, datée de 1846, par Fabrice LUCHINI, sur France culture, le 26 septembre 2011.

- Interview de Jean-Paul SARTRE, à propos de l’engagement de Gustave FLAUBERT, enregistrement des années 1960, disque produit par l’Alliance française.

- Lecture d’un extrait de L’éducation sentimentale de Gustave FLAUBERT (1869), par Maurice GERMAIN, le 7 juin 1956.

- Lecture d’un extrait du Dictionnaire des idées reçues de Gustave FLAUBERT (paru en 1913), par Françoise LEBRUN, sur France Culture, le 25 juin 2001.

- Extrait du téléfilm « Bouvard et Pécuchet » de Jean-Daniel VERHAEGHE (1989), , d’après le roman posthume de Gustave FLAUBERT, téléfilm adapté d’un scénario de Jean-Claude CARRIÈRE, avec Jean CARMET dans le rôle de Pécuchet et Jean-Pierre MARIELLE dans le rôle de Bouvard.

 

Bibliographie :

- Michel WINOCK, Flaubert, Gallimard, 2013.

- Jean-Benoît GUINOT, Dictionnaire Flaubert, CNRS Éditions, 2010.

- Pierre-Marc de BIASI, Gustave Flaubert. Une manière spéciale de vivre, Grasset, 2009.

- Yvan LECLERC, Crimes écrits. La littérature en procès au XIXe siècle, Plon, 1991.

- Gustave FLAUBERT, Correspondance, édition de Jean BRUNEAU et Yvan LECLERC, tome V, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2007.

Commentaire de Aisha le 16 juillet 2014 à 13:35

 5 émissions sur France Culture - Les Nouveaux chemins de la connaissance

 

  Flaubert 5/5 : Deux contes - Hérodias et La légende de Saint-Julien.

Avec Ildiko Lörinszky et Loïc Windels. . Le Journal des Nouveaux Chemins avec Michel Guérin à propos de La peinture effarée - Rembrandt et l'autoportrait (La transparence).  Réalisation : Mydia Portis – Guérin. Lecture des textes : Georges Claisse.

12.05.2011 Flaubert 4/5 : L'éducation sentimentale

Avec Pierre-Marc de Biasi et Déborah Boltz. . Le Journal des Nouveaux Chemins avec Emmanuel Godo à propos du Génie du Christianisme (Le Cerf – collection « L'abeille »).       

Flaubert 3/5 : Madame Bovary.

Avec Patrick Dandrey.   Le Journal des Nouveaux Chemins avec Michel Schneider à propos de Voleurs de mots (Gallimard, collection « Folio Essais »).    

   Flaubert 2/5 : Biographie et correspondance.

Avec Pierre-Marc de Biasi.   Le Journal des Nouveaux Chemins avec Jean-Pierre Martin, à propos de Queneau-losophe (Gallimard - Collection « L'un et l'autre »).  Réalisation : Mydia Portis – Guérin. Lecture des textes : Georges Claisse.

Gustave Flaubert Audio Vidéo ARCHIVES

http://flenet.unileon.es/docauteurs.html#Flaubert

Commentaire de Zoé Brustel le 30 mai 2011 à 18:28





Voilà la bande d'annonce du film Madame Bovary

Fiche
Un film de Claude Chabrol, avec Isabelle Huppert, Jean-françois Balmer, Christophe Malavoy, Jean Yanne...
France
Genre : Drame - Duree : 2H 20 mn

Resumée du film
Emma Bovary, fille d'un paysan élévée dans un couvent élégant, épouse un officier de santé. Pleine d'aspirations romanesques et de rêves de luxe, elle se dégoûte de sa vie ennuyeuse et terne dans les bourgs de Normandie. Elle prend un amant qui la rejette, puis un autre. Déçue, accablée de dettes, elle s'empoisonne sous les yeux de son mari.

Pour regarder le film , j'ai créé un Jukebox sur Dailymotion allez par ici

Si vous préférez regarder la Playlist de neuf vidéos , c'est par ici

Ces vidéos appartiennent à Joonatan2003

Le meilleur complément : je vous conseille le blog de lecture Madame Bovary un grand travail du professeur Juan Ángel Martínez .

Bonne découverte !

Commentaire de Aisha le 28 mai 2011 à 18:57

Merci MªJosé:

 

Réellement extraordinaires les brouillons et manuscrits

du site  Madame Bovary

http://www.bovary.fr/

 


 

Commentaire de Mª José Lozano le 26 mai 2011 à 16:10
Tout savoir sur le plus fameux roman de Gustave Flaubert, Madame Bovary, voilà le défi lancé il y a deux ans par une équipe de bénévoles. Ils ont mis en ligne un site permettant de suivre l'écriture de l'oeuvre grâce au manuscrit original et aux brouillons de l'auteur. 4000 pages sont accessibles.

Madame Bovary présente un tournant dans la littérature de son siècle. Sa publication sous forme de feuilleton en 1856 provoque d'ailleurs un scandale. Gustave Flaubert qui a consacré cinq annés de sa vie à sa rédaction est fustigé pour avoir produit une oeuvre flattant la vulgarité des sentiments. L'année suivante, il sera même poursuivi en justice aux côtés du gérant de la Revue de Paris sous le chef d'outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes moeurs. Flaubert sortira blanchi de ce procès qui fournira à son roman une publicité inattendue. Il est considéré aujourd'hui comme l'une des oeuvres littéraires les plus importantes du patrimoine français. 

Commentaire de Ashley le 17 mai 2011 à 20:14

"Le dictionnaire des idées reçues" de Gustave Flaubert - Les Nuits de France Culture
https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/...
"Le dictionnaire des idées reçues" de Gustave Flaubert, dans une adaptation Pierre-Marc de Biasi, avec Mathilde Weyergans et Marie-France Gantzer.


Cycle Tiago Rodrigues (3/3) : Bovary Fictions / Théâtre et Cie
https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-theatre-et-cie/cycl...
« Je ne fais pas de distinction entre l’art et la vie. Ce que Madame Bovary m’a fait à moi, à treize ans, est aussi important que le fait que j’ai été...

Les forçats de l’absolu (3/4) : Gustave Flaubert - Les Nouveaux chemins de la
connaissance
https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouveaux-chemins-de-la-c...

 Bouvard et Pécuchet , copistes

D'après Gustave Flaubert Réalisation :Jean-Matthieu Zahnd Adaptation très libre de Pierre Senges Premier épisode Le Projet Bouvard et Pécuchet Nous connaissons Bouvard, copiste, Pécuchet, copiste également, Bouvard et Pécuchet, encyclopédistes amateurs, et enfin Bouvard et Pécuchet, chef d'oeuvre inachevé de Gustave Flaubert. Dans un souci d'exhaustivité directement inspiré par Bouvard, Pécuchet et Flaubert, cette présente adaptation espère tout évoquer : le parcours intellectuel de deux copistes, partant de la culture des poires pour aboutir à la métaphysique de Spinoza ; les affres de Gustave aux prises avec ses bonshommes et son impossible sujet ; le Dictionnaire des idées reçues, de Abélard à Yvetot ; le Sottisier patiemment rassemblé par Flaubert et compilant lui-même toutes les phrases dites par la Bêtise à travers une multitude de porte-parole. 

Commentaire de Zhying le 31 mars 2010 à 21:10

Barberis, P.: Support de méthodologie: L'éducation sentimentale - Encyclopédie  Sonore
http://e-sonore.u-paris10.fr/DATA/CAE90BAR01/CAE90BAR01.mp3

Milner, M.: Madame Bovary, une vie, une vocation - Encyclopédie  Sonore
Real :

Creignou, J.: G. Flaubert, Madame Bovary - Encyclopédie  Sonore
Feyler, P.:  G. Flaubert - Encyclopédie  Sonore

Granet: L'éducation sentimentale  - Encyclopédie  Sonore

Rey: L'éducation sentimentale de Flaubert chronologie du roman - Encyclopédie  Sonore

http://e-sonore.u-paris10.fr/DATA/PXN0001532/PXN0001532.mp3

Noiray, Flaubert , "L'éducation sentimentale" (1)

http://e-sonore.u-paris10.fr/DATA/MDM1982028/MDM1982028.mp3   

 

Commentaire de Irma Tissa le 30 mars 2010 à 14:10
j'adore ce extrait de texte tiré de l'oeuvre de M. Bovary. Lisez-le et vous me donnerez raison.
Un matin, le père Rouault vint apporter à Charles le payement de sa jambe remise : soixante et quinze francs en pièces de quarante sous, et une dinde. Il avait appris son malheur, et l’en consola tant qu’il put.

– Je sais ce que c’est ! disait-il en lui frappant sur l’épaule ; j’ai été comme vous, moi aussi ! Quand j’ai eu perdu ma pauvre défunte, j’allais dans les champs pour être tout seul ; je tombais au pied d’un arbre, je pleurais, j’appelais le bon Dieu, je lui disais des sottises ; j’aurais voulu être comme les taupes, que je voyais aux branches, qui avaient des vers leur grouillant dans le ventre, crevé, enfin. Et quand je pensais que d’autres, à ce moment-là, étaient avec leurs bonnes petites femmes à les tenir embrassées contre eux, je tapais de grands coups par terre avec mon bâton ; j’étais quasiment fou, que je ne mangeais plus ; l’idée d’aller seulement au café me dégoûtait, vous ne croiriez pas. Eh bien, tout doucement, un jour chassant l’autre, un printemps sur un hiver et un automne par-dessus un été, ça a coulé brin à brin, miette à miette ; ça s’en est allé, c’est parti, c’est descendu, je veux dire, car il vous reste toujours quelque chose au fond, comme qui dirait… un poids, là, sur la poitrine ! Mais, puisque c’est notre sort à tous, on ne doit pas non plus se laisser dépérir, et, parce que d’autres sont morts, vouloir mourir… Il faut vous secouer, monsieur Bovary ; ça se passera ! Venez nous voir ; ma fille pense à vous de temps à autre, savez-vous bien, et elle dit comme ça que vous l’oubliez. Voilà le printemps bientôt ; nous vous ferons tirer un lapin dans la garenne, pour vous dissiper un peu.

Badge

Chargement en cours…

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

© 2017   Créé par Campus FLE.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation