Campus FLE Education

Langues - Communication - Ressources - Projets - Web 2.0

Source: Laid Back - Mixes -  One love

http://www.laid-back.be/blog/?p=4619

Vues : 505

Commenter

Vous devez être membre de Campus FLE Education pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Campus FLE Education

Commentaire de Sylvie le 1 novembre 2011 à 20:38

Woody Allen - Hannah's and Her Sisters

Cliquez  sur les liens pour REGARDER

Vidéo sous-titres français  http://www.youtube.com/watch?v=YuJQ4gtedeM

Video sous-titres espagnol  http://www.youtube.com/watch?v=ieoFkuu_aNM

 

"... personne, pas même la pluie, n'a d'aussi petites mains” - E. E. Cummings 

in Hannah et ses sœurs, Woody Allen

" ... nadie, ni siquiera la lluvia tiene manos tan pequeñas"

 Extrait / poème lu par l’excellent acteur Michael Caine dans un de mes films préférés de Woody Allen “Hannah et ses soeurs”.  Comédie douce amère avec des relents de Bergman et où les rôles féminins sont extraordinaires : Mia Farrow, Barbara Hershey et Dianne Wiest... 

Michael Caine - en amoureux des poèmes de E.E. Cummings - est adorable.

Traduction française du poème 
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20100504131942AAHLfjf

 Traducción española del poema 

http://killbill.wordpress.com/2007/07/06/llevo-tu-corazon-conmigo-e...

Commentaire de Aisha le 2 mai 2011 à 19:57


GLORIA LASSO L'absent et ses amis

http://www.glorialasso.com/article-gloria-lasso-l-absent-45135199-c...

 

L'ABSENT Paroles: Louis Amade

Qu'elle est lourde à porter l'absence de l'ami,
L'ami qui tous les soirs venait à cette table
Et qui ne viendra plus, la mort est misérable,
Qui poignarde le cœur et qui te déconstruit.

Il avait dit un jour : "Lorsque je partirai
Pour les lointains pays au-delà de la terre,
Vous ne pleurerez pas, vous lèverez vos verres
Et vous boirez pour moi à mon éternité."

Dans le creux de mes nuits, pourtant, je voudrais bien
Boire à son souvenir pour lui rester fidèle,
Mais j'ai trop de chagrin et sa voix qui m'appelle
Se plante comme un clou dans le creux de ma main.

Alors je reste là au bord de mon passé,
Silencieux et vaincu, pendant que sa voix passe
Et j'écoute la vie s'installer à sa place,
Sa place qui pourtant demeure abandonnée.

La vie de chaque jour aux minuscules joies
Veut remplir à tout prix le vide de l'absence
Mais elle ne pourra pas, avec ses manigances,
Me prendre mon ami pour la seconde fois.

Qu'elle est lourde à porter l'absence de l'ami.
Qu'elle est lourde à porter l'absence de l'ami !

Commentaire de Zhying le 8 février 2011 à 20:08

Depuis quelques jours je n'arrête pas d'écouter l'inoubliable: Just the way you are de Barry White
Aujourd'hui je me suis bien habillée pour rester à la maison; même je me suis maquillée en attendant un petit moment de bonheur. Ainsi l' après-midi s'est écoulé doucement: en faisant la vaisselle et le ménage, en regardant les nuages de braise, en lisant les poèmes d'Atika. Et maintenant avec un verre de vin à côté du clavier, je me souviens: "Puis-je passer te voir vendredi prochain?" - D'accord.
Quoique la version de Diana Krall – Just the way you are.mp3, elle n'est pas mal !

 

Photo Source: Jingz Fotoblog http://www.jingz.de/

 

4shared http://www.4shared.com/


© 2020   Créé par Campus FLE.   Sponsorisé par

Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation